Des pigeons voyageurs dans l’Armée de Terre ?
MILI ATLAS
4 avril 2023
MILI ATLAS
4 avril 2023

 “L’Armée de Terre s’est fait pirater des données ” c’est la phase qu’on ne veut surtout pas entendre. Pour ça heureusement elle a développé de nombreuses techniques et ses systèmes de communication sont redondés. 

Mais si jamais ses systèmes de communication classiques ne devaient plus être opérationnels, l’Armée de Terre aurait bien-sûr prévu le coup…avec des pigeons voyageurs ! 🐦

Eh oui, le 8e régiment de transmissions entraîne près de 200 pigeons voyageurs au sein de son colombier au Mont-Valérien. Ils sont amenés à faire des courses entre deux points. Ils ont, par exemple, parcouru Barcelone – Liège en moins de 12 heures !

Alors si vous croisez un pigeon en OPEX, vérifiez qu’il n’a pas un message accroché !

Pigeons voyageurs

Des pigeons voyageurs utilisés aujourd’hui ?

Aujourd’hui ils ne sont pas utilisés en mission, mais la tradition est restée et les pigeons ont été utilisés pendant très longtemps : 

1870 : lorsque Paris est encerclée par les prussiens, ils ont envoyé des pigeons pour échanger avec la province.

1914 – 1918 : les pigeons sont utilisés pour porter des messages et des photos, que les soldats encerclés ne pouvaient pas faire parvenir.

1939 – 1945 : Londres parachute des pigeons en cage pour correspondre avec la résistance.

Des particularités utiles en tout temps

Une chose est sûre : leur utilité n’est plus à prouver ! En effet, un peu comme un boomerang, les pigeons reviennent toujours à leur point de départ. Et ça, c’est grâce à leur bec, qui leur sert de “boussole”. 🧭

D’ailleurs, les pigeons sont casaniers, alors s’ils peuvent retrouver leur petit nid douillet, ils le feront.