Le général Casso, figure majeure de la BSPP
MILI ATLAS
6 mars 2023
MILI ATLAS
6 mars 2023

Connu et reconnu pour avoir modernisé la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, le général Casso était un militaire qui a laissé une empreinte importante dans la brigade que nous connaissons aujourd’hui. Mais, ce n’est pas le seul moment où le général Casso s’est illustré ! On revient sur 5 moments importants de sa carrière.

Un début de carrière dans le Génie

Sa carrière débute en octobre 1934. Il rejoint l’école militaire et d’application du Génie à 22 ans, où il obtient son galon de sous-lieutenant de réserve. Il obtient le droit de passer d’active en 1935. Le voilà prêt à rejoindre l’armée ! 🪖

Il est ensuite affecté au 1er bataillon du Génie. Il participe à la construction de 86 fortifications de la ligne Maginot dont le fort Rohrbach, qui s’appelle désormais le fort Casso.

Casso face à l’armistice

En juin 1940, les troupes allemandes entourent le fort Rohrbach. L’armistice force Casso et ses soldats à se rendre. Il est fait prisonnier le 2 juillet 1940, mais parvient à s’échapper le 15 septembre pour rejoindre son village natal, Valmanya, et entrer dans la Résistance. 

En février 1941, il s’engage dans la FFI avec son épouse. Plus tard, il crée avec René Horte le réseau “Sainte Jeanne” pour organiser, coordonner et soutenir les filières résistantes qui transitent clandestinement par Valmanya. 📍 Il est d’ailleurs nommé chef de la résistance des Pyrénées Orientales.

Son rôle dans la Résistance 

Le 1er Mai 1944, il est nommé chef de mission de 2e classe et reçoit la mission d’organiser l’antenne Nord-Est du réseau. Il s’installe à Reims et recrute des agents travaillant au ministère de l’intérieur. Spécialisé dans le renseignement, il parvient à transmettre certaines informations capitales à Londres.

À la tête d’unités en Indochine et en Algérie

En 1950, il est affecté dans les forces terrestres du Nord-Vietnam à la sous-direction du Génie du Tonkin. 11 ans plus tard, en 1961, le colonel Casso est envoyé en Algérie à la tête du Génie de la région d’Alger. Il s’illustre en réalisant et en entretenant le dispositif de protection qui permet de sauver le câble sous-marin reliant Fort de l’Eau à la Métropole.

général Casso

Son arrivée chez les Pompiers de Paris 

Le 16 mars 1963, le colonel Casso se voit attribuer le commandement du Régiment de Sapeurs-Pompiers de Paris. 👨‍🚒 Son action pour les Pompiers de Paris est plus qu’importante :

        • Il a rattaché le régiment à l’arme du Génie
        • Le régiment est devenu la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris
        • Il a étendu la zone d’intervention à la petite couronne parisienne
        • Il y développe la formation et apporte de nouveaux procédés de secours
        • Il a créé l’éthique du sapeur-pompier de Paris