Hubert Faure

Hubert Faure – héros de la France Libre et membre du premier Commando Kieffer

𝐇𝐮𝐛𝐞𝐫𝐭 𝐅𝐚𝐮𝐫𝐞, ça vous dit quelque chose ?

Laissez nous vous présenter l’histoire de ce 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐚𝐧𝐝𝐨 𝐦𝐚𝐫𝐢𝐧𝐞 des premières heures. ⤵️

Fils de poilu, Hubert Faure s’engage à 20 ans comme sous-officier au 𝟐𝟐𝐞 𝐫é𝐠𝐢𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐃𝐫𝐚𝐠𝐨𝐧𝐬 à Pontoise… Et oui l’armée c’est souvent une histoire de famille ! 🫡

En mai 1940, il est emprisonné par les Allemands après un mois en première ligne de la bataille de France.

Depuis sa cellule, il parvient à prendre connaissance de l’appel du 𝐆é𝐧é𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐆𝐚𝐮𝐥𝐥𝐞 et réussit alors à s’échapper. 

Ce sont ensuite les Espagnols et amis de Franco qui décident de l’emprisonner lorsqu’il tente de rejoindre l’Angleterre et les forces françaises libres mais il parvient cette fois encore à échapper à ses geôliers. 

Pour être ensuite fait prisonnier par… Les Portugais, et être finalement relâché grâce à un membre de la 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐋𝐢𝐛𝐫𝐞.

Soyez attentif, c’est là que se crée la légende…

🪖 En juin 1943, il s’envole enfin pour l’Angleterre et intègre, grâce à son expérience et ses aptitudes, le 1er Bataillon de Fusiliers Marins Commandos du lieutenant de vaisseau 𝐏𝐡𝐢𝐥𝐢𝐩𝐩𝐞 𝐊𝐢𝐞𝐟𝐟𝐞𝐫 en Ecosse. Rien que ça !

Le 6 juin 1944, il foule les 𝐩𝐥𝐚𝐠𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐍𝐨𝐫𝐦𝐚𝐧𝐝𝐢𝐞 📍 avec ses 176 camarades. Ils sont les seuls forces françaises à participer au débarquement allié. Tous volontaires, ils savent que les pertes seront lourdes mais ne renoncent pas.

Hubert Faure débarque parmi les premiers, gravit les plages sous la mitraille des obus et 𝐝𝐢𝐫𝐢𝐠𝐞 𝐥’𝐚𝐬𝐬𝐚𝐮𝐭 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐥 du Casino de Ouistreham, transformé en bunker. 

Il est blessé le 7 juillet, et retourne se rétablir en Angleterre. 🇬🇧 La veille de son second débarquement normand, sa colonne vertébrale est gravement touchée dans un accident de véhicule militaire. Il rentre donc dans sa Dordogne natale pour se remettre au plus vite, et rejoint son commando dans les Pays-Bas pour poursuivre avec eux l’assaut de l’île de Schouwen en février 1945. 

⚜️ 𝐆𝐫𝐚𝐧𝐝 𝐎𝐟𝐟𝐢𝐜𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐋é𝐠𝐢𝐨𝐧 𝐝’𝐡𝐨𝐧𝐧𝐞𝐮𝐫, Hubert Faure se voit également remettre sa cravate de Commandeur en 2008. Le 1er janvier 2021, il est élevé à la dignité la plus haute, celle de Grand-croix de la Légion d’honneur.

Hubert Faure est décédé le 17 avril 2021, à l’âge de 106 ans. Son histoire est un véritable exemple d’𝐞𝐧𝐠𝐚𝐠𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 et d’𝐡é𝐫𝐨ï𝐬𝐦𝐞 qui restera gravé dans la mémoire de notre pays et de son armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *